INSTITUT D'ETUDES MARKETING - Phone : (0)5 56 44 99 15

Etude Quanti/sémio

L’alliance du quanti online et de la sémiotique, une approche pluridisciplinaire qui s’applique parfaitement à vos problématiques de test de design graphique.

Dans le monde des Etudes, certaines méthodes proposées font surtout la part belle à une longue série de « j’aime – je n’aime pas » quand elles valident les éléments structurants d’un packaging ou de l’identité visuelle d’un produit, d’une marque. L’équipe Phoebus est fermement convaincue que ces méthodes ne sont pas la meilleure façon de tester un design graphique. 

Les travers de ce type d’approche peuvent être nombreux, chacun a déjà vécu ce type de résultat inexploitable comme par exemple lors du choix d’une couleur : une moitié de l’échantillon s’accorde sur un fond rose et l’autre moitié sur un fond bleu. La belle affaire !

Certes il reste, bien sûr, primordial de guetter le pouvoir d’attractivité du design testé lors d’une primo perception. Mais il n’est pas cohérent d’étendre cet exercice aux moindres détails.

La méthode d’approche de Phoebus est de surtout s’assurer que l’esprit global plaise. L’institut vérifie à ce titre que cet esprit rentre en résonnance forte avec une culture graphique de la cible, qu’il crée une relation affinitaire avec des codes générationnels et qu’il possède une capacité à se démarquer dans un contexte concurrentiel…

L’étude menée s’assure ensuite que le produit associé est bien compris, ainsi que sa promesse et les bénéfices associés.

Ces éléments sont quantifiés et permettent ainsi de faire un vrai choix par rapport à la démarche  design globale. Des pistes d’améliorations peuvent être également identifiées ensuite sur la cohérence globale du projet, sur ce qui pourrait nuire à sa cohérence, sa compréhension.   

L’étude sémiotique qui viendra dans un second temps permettra :

  • d’expliquer ces mouvements d’adhésion ou de frein au regard de l’ensemble des codes du secteur, ce que ne font jamais les consommateurs dans la « vraie » vie…et ainsi de gagner en certitude ;
  • de comprendre en quoi la voie testée est plus dans l’air du temps et pourquoi les autres voies ne saisissent pas suffisamment l’esprit des consommateurs ;
  • Enfin, d’optimiser précisément les éléments structurants du projet car la sémiotique a une conscience des détails, d’une articulation des codes qui échappent de façon rationnelle aux consommateurs.

Un premier mouvement d’étude qui aide à prendre la bonne décision sur les bons items et un second mouvement qui explique et donne des recommandations précises.

Fermer le menu